La soirée cut Killer au Marina…

En plein début de soirée, je reçois un appel de POTIER, Anthony. Il est 19h alors que j’étais en train de conduire, je manque son appel…

Je regarde mon téléphone et je vois un sms

POTIER: “Yo Bobby je suis à Perpi”

Moi: Je prend rapidement une douche et j’arrive…

Quelques minutes plus tard…

Alors que je prends mon téléphone pour appeller POTIER, il me dit je suis pas loin de la gare.

Moi: OK j’arrive dans 2mn.

Je prend ma voiture et je décolle en direction de la gare. J’entend siffler quelqu’un. Je fais le rond point mais je ne vois personne.

Quelques secondes après je vois quelqu’un courir dans mon rétroviseur. C’est POTIER…

Il monte dans la voiture, je lui dit qu’il faut qu’on aille chercher Kenny.

On prend la route pour aller chez Kenny (ken’stunt)

Et on bouge sur Canet pour aller faire un petit tour à rue de la soif…

Rue De La Soif

Arrivé à Canet comme tout les weekends  il n’y a aucune place pour se garer proche de la rue de la soif. Il y a un monde considérable un peu partout dans les rues.

On gare alors la voiture. Et on marche en direction de la rue de la soif.

Comme à notre habitude on file au Boca et au Shakespeare…

bar-canet

On fait un tour, on commence à prendre quelques photos puis on part voir Sylvain notre collègue DJ.

canet

on prend quelques photos puis on técalle.

On se retrouve alors dans la rue de la soif et on va faire un tour au 15/20, on se pose un peu, prend quelques shot, puis direction l’apéro pop.

On fait quelques photos et on part vers le fond de la rue, là on va dans un restaurant un peu plus chic et on tombe sur un DJ que l’on connaissait pas Mus Labibbi. Un type super sympa qui nous accueil avec le sourire. On prend quelques photos de lui. On s’éclipse, on passe voir le Monkey club puis direction du Shakespeare…

Alors qu’on s’apprête à partir nous voici en plein milieu d’une troupe de lanceurs de flamme, et de joueurs de Djumbés.

Il semble que ce soit les gars du Monkey Club. On est parti les voir juste avant, le club était vide.

Des cracheurs de feu et des joueurs de tam tam, c’est bel et bien le Monkey!

 

 

 

Il commence à se faire tard et on ne doit pas être trop en retard pour aller voir cut Killer au Marina.

Alors qu’on est sur le chemin du retour Jonas m’appelle:

Jonas: Bobby je rentre du boulot

Moi: OK tu es là dans combien de temps?

Jonas: d’ici 20 minutes c’est bon venez me voir directement devant chez moi!

Moi: OK

20 minutes plus tard, nous voici de retour à Perpi. On décide alors de se garer pas loin de chez Jonas à côter d’une pharmacie.

Puis finalement Jonas arrive.

On descend de ma voiture et on le rejoint dans la sienne.

C’est parti on est en route pour le Barcares. Entre temps Jonas n’a plus d’essence, il faut trouver une station le plus vite possible sinon, on va être coincé au milieu de nul part et adieu la soirée avec Cut Killer.

Finalement on trouve une station essence, Jonas met 20 euros et nous voilà reparti.

Le Marina

Quelques minutes plus tard, on arrive à Barcares, on passe devant l’entrée encore une fois c’est blindé, pas étonnant, on est en plein mois d’Août.

On se gare au parking derrière la boîte, et on prépare notre matériel.

On se dirige alors vers l’entrée de la boîte. On salut les vigils, on dit bonjour à Elodie à l’accueil et nous voici à l’intérieur.

marina-barcares

 

 

C’est le feu!! Cut killer est en train de mixer dans la salle couverte et les gens se déchainent sur la piste.

Il y a tellement de monde que c’est presque impossible pour nous de prendre des beaux clichés. On décide alors d’aller à l’extérieur voir notre collègue Dj Kalvnight.

On commence à shooter un peu tout le monde. Puis on reste un peu avec DJ Kalvnight.

 

On se sépare, POTIER va saluer son ancienne équipe et nous on continura de shooter un peu partout.

marina-barcares

Cut Killer a fini sa prestation, il décide alors d’aller dehors, avec Kenny et Jonas on le croise et je prend une photo avec lui.

marina-barcares

La soirée continuera jusqu’à l’aube et on ne s’arrêtera de shooter qu’ à 6h du mat.

marina-barcares

marina-barcares

marina-barcares

A l’aube, alors que chacun repars chez lui après une soirée de folie.

Au moment d’entrée dans la voiture Kenny nous dit “Ah les gars encore une soirée de malade”

On prend alors la route direction Perpi,

et au moment d’aller rejoindre nos petits lits il fait déjà grand soleil.

Je vous dit à la prochaine les amis,

Bonne nuit ou bon matin,

Bobby,

BeachLife…